Vêpres à la Vierge Bienheureuse

Création sonore : Jean-Luc Guionnet


JPEG - 28.3 ko
Jean-Luc Guionnet

Jean-Luc Guionnet a étudié les arts plastiques et la musique électroacoustique avec Christine
Groult, Michel Zbar et Iannis Xénakis. Poly-instrumentiste (saxophone alto & soprano, orgue,
piano), se produisant dans le monde entier (de l’Australie aux USA, de l’Europe au Japon), il a
improvisé et expérimenté dans le champ de la musique électroacoustique avec quelques uns des
musiciens les plus célèbres ou les plus étonnants de sa génération, dont Ray Brassier, Eric La
Casa, Eric Cordier, Pascal Battus, Edward Perraud, Frédéric Blondy, Sophie Agnel, André
Almuro, Olivier Benoit… avec les groupes Schams, Synapses, Calx, Phéromones et Hubbub. Il
développe une pratique de la musique singulière, passant d’une approche très physique du jeu, du
souffle, à un travail de mise en espace du son, à travers des dispositifs sonores parfois complexes,
parfois sans rien d’autre que l’instrument. Outre ses solos de saxophone, dont il travaille les
résonances avec le lieu où il se produit, il improvise sur orgue d’église, abordé dans une
perspective d’expérimentation sonore qui rapproche son travail de la
musique concrète. Le travail musical de Jean-Luc Guionnet a le
caractère physique de la musique pour orgue de Charlemagne Palestine
et l’aspect extrême du son de Francisco Lopez. Il est également
compositeur et réalisateur de créations radiophoniques (prix de la
SCAM 2006), notamment pour France Culture. Enfin, il a participé aux
créations théâtrales du collectif Hop là nous vivons, comme acteurperformeur
 ; il écrit régulièrement des textes théoriques sur la musique
et la composition ; il mène parallèlement une production plastique, à
travers le dessin essentiellement.

Site de Jean-Luc Guionnet : www.jeanlucguionnet.eu