Vêpres à la Vierge Bienheureuse

Mise en scène : Eric Vautrin


Né en 1976, Eric Vautrin est maître de conférence en études théâtrales à l’Université de
Caen. Il a soutenu une thèse à Paris 3 intitulée « Les Allures du mythe dans le théâtre
contemporain » portant sur Claude Régy, Romeo Castellucci et François Tanguy. Il est
membre associé de l’ARIAS (Atelier de Recherche sur l’Intermédialité et les Arts du
Spectacle, UMR CNRS/ ENS/ Paris3) ; il vient d’éditer en DVD des archives du théâtre de
Claude Régy chez CNRS Editions, accompagnant le volume 23 des Voies de la Création
Théâtrale. Il collabore à différentes revues sur les arts de la scène
dont Mouvement et codirige la revue en ligne L’Insensé – Scènes
contemporaines. Il est également directeur artistique du festival de
poésie contemporaine La poésie/nuit qu’il a fondé en 2004.
S’intéressant à l’écriture contemporaine, et notamment aux textes de
poètes avec lesquels il a collaboré sur ces dernières créations, il signe
sa première mise en scène en 1996 avec Oeil pour Oeil, de Norbert
Martin, pour laquelle il reçoit le prix du jury des Rencontres du jeune
Théâtre Critique de Cergy. Il a depuis créé une dizaine de spectacles.

Ses dernières créations :
2009 : Paramour, d’après Stacy Doris, performance présentée dans le cadre des Revues Parlées du Centre Pompidou.
2005 : Les Amours, de Stacy Doris et Anne Portugal (commande), création au Théâtre les
Ateliers, Lyon.
2005 : PSP, sur un texte de Daniel Foucard (commande), résidence à Montévidéo
(Marseille), création au Festival Musique Action (Vandoeuvre-lès-Nancy)
2005 : Childhood mo re commotion, de Manuel Joseph (commande), création à Bonlieu
Scène Nationale d’Annecy
2004 : Comment aimer, de Stacy Doris, création à Bonlieu Scène Nationale d’Annecy
2003 : définitif bob, de Anne Portugal, création au Théâtre les Ateliers, Lyon.
2001 : Der Erzähler, notes et enregistrements, voyages dans un monde invérifiable,
inspiré de Walter Benjamin et M.Z Danielewski, création au Théâtre les Ateliers, Lyon.